La revue de presse

Article extrait de L'Est Républicain Edition de Pont-à-Mousson du 26/02/2019

revue de presse
PHOTO DE L'EST REPUBLICAIN

Miss Kakahuète, une nouvelle enseigne pour les mamans et les bébés, a vu le jour au n°8 rue Mort-Mare. La boutique propose des vêtements à la vente ou à la location.

Depuis la fin de l’année 2018, les passants ont pu remarquer au village, une fenêtre-vitrine présentant des vêtements. La plaque d’enseigne apposée à la façade indique « Miss Kakahuète, la vétithèque des mamans et des bébés ! » Quèsaco, une vétithèque ? Laure Munier qui vient d’ouvrir son activité la définit ainsi : « c’est comme à la ludothèque, mais pour les vêtements » !

On emprunte, on loue, on rend, on change des vêtements. Les clients intéressés pourront trouver tout leur bonheur dans cette « boutique » spécialisée dans les vêtements de grossesse et de bébés 0-2 ans. Laure propose la location et la vente de vêtements et sous-vêtements. Elle collecte et rachète des vêtements d’occasion, quasi-neufs, elle assure le pressing avant de les mettre en rayon. La maison a été aménagée à cet effet avec une cabine d’essayage.

Déjà deux salles sont consacrées à l’activité. Une première en rez-de-chaussée est emplie de portants ; on y trouve également la vente de cadeaux de naissance qu’elle prépare suivant les envies. A l’étage, se trouve une autre salle avec un dressing pour la location de tenues de cérémonies et manteaux.

La jeune maman accompagne les futures mamans pour prévoir leur trousseau de maternité. Plus de 5000 articles sont proposés avec une boutique en ligne, et on y trouve des vêtements de marque. Pour le démarrage de l’activité, elle reçoit sur rendez-vous, et on peut s’arrêter pour un contact, mais elle envisage par la suite des jours et horaires d’ouverture. Laure Munier a mis en place des abonnements mensuels, 15 € par mois pour 4 articles par exemple pour la maman (les sous-vêtements sont uniquement à la vente), 12 € pour les bébés.

Interview Radio France Bleue Sud Lorraine du 05/03/2019 Emission "Ta photo dans le journal"